Assurance auto : Que faire au moment d’une vente automobile ?

Vous avez vendu votre véhicule et vous n’avez aucune idée des démarches à entreprendre auprès de votre compagnie d’assurance ? Avant toute autre procédure, sachez que vous êtes dans l’obligation d’informer la vente de votre véhicule à votre assureur et de lui faire part de votre décision sur les trois options qui s’offrent à vous.

Résilier un contrat d’assurance auto après la vente de son véhicule

Peu importe la formule que vous avez souscrite, vous pouvez mettre fin à votre contrat d’assurance auto et vente du véhicule lorsque vous vendez votre voiture. Par conséquent, vous ne bénéficierez plus des différentes garanties et ne réglerez plus de prime à votre assureur.

Pour procéder à la résiliation de votre contrat, il convient d’informer votre compagnie d’assurance de sa cession. Vous devez lui envoyer une lettre de résiliation recommandée accompagnée d’un accusé de réception en renseignant :

  • Vos coordonnées
  • La date de vente (avec photocopie du certificat de cession)
  • Le numéro d’immatriculation et le modèle de votre voiture

À condition de bien notifier votre assureur et de payer correctement la prime d’assurance auto par an, les cotisations de la période non assurée vous seront remboursées.

Transférer un contrat d’assurance auto

Le transfert de votre assurance en cours est aussi une autre option. Il peut se faire sur un nouvel assuré ou sur un nouveau véhicule. Dans le cas d’un transfert de contrat vers un autre assuré, il vous est possible d’être remboursé de la période non-assurée. Si vous transférez votre assurance sur un autre véhicule, mais qu’elle reste toujours à votre nom, vous pouvez bénéficier d’une compensation de la somme équivalente à la période non-assurée.  Dès que vous ou le nouvel assuré passez à la signature d’un contrat d’assurance auto et vente du véhicule, le transfert sera effectif.

Suspendre un contrat d’assurance auto

La suspension de contrat est la dernière option à envisager pour l’assurance auto et vente du véhicule. Très intéressante, elle vous permet d’arrêter temporairement votre contrat et de le relancer lorsque vous en aurez besoin.

De plus, vous pouvez ne pas avoir besoin d’une assurance pour une raison ou une autre. C’est également une excellente solution si vous recherchez une nouvelle voiture après avoir vendu l’ancienne. En général, la suspension de votre contrat s’opère à partir de minuit et peut reprendre au moment voulu. Cette période sans assurance sera retenue de la cotisation lors de la reprise de votre contrat.

Afin de suspendre votre contrat, il vous suffit d’envoyer à votre assureur une lettre recommandée. Elle doit l’informer clairement de votre choix de suspension du contrat. En acceptant les nouvelles conditions de votre assureur, le contrat peut reprendre dès que vous le souhaitez.

Comment choisir une bonne assurance auto pour une jeune conducteur ?
Assurance auto : qu’est qu’un tiers amélioré ?